À propos de Jean-Louis Déforges

Jean-Louis Déforges est né à Boulogne-Billancourt le 2 octobre 1942 sous le signe astrologique de la Balance.

Très jeune, il s’amusait à couper les cheveux de tout le monde dans la famille, et très vite cela devint une vraie passion.

Ses débuts

En 1960, il descend à Pau pour apprendre le métier de coiffeur. Son maître d’apprentissage, grand spécialiste, était également amateur de sculpture, peinture et architecture, des valeurs qui ont marquées Jean-Louis Déforges à vie.

En 1964, il remonte à Paris où il se perfectionne chez tous les grands noms.

En 1966, il retourne à Pau pour diriger le salon de ses débuts.

En 1972, de retour à Paris, il réalise sont rêve et ouvre son premier salon à Saint-Germain-des-Prés.

À partir de 1975, il fait des tournées de démonstration en France et en Europe.

L’académie Jean-Louis Déforges

En 1978, conscient des problèmes d’enseignement de la coiffure, Jean-Louis Déforges est le premier à ouvrir un centre privé de formation de coupe destiné aux professionnels.

Il crée, près de Bastille, un espace style grand loft avec des grandes baies vitrées et un mobilier très design, qu’il appelle son Académie. Un an après, il ouvre, dans le même espace, son deuxième salon.

Ses collections de coupes

En 1980, il présente sa première collection “Laver-porter” au Forum des Halles. C’était le début de ce qui allait devenir une grande histoire: 

  • 1981 “Les ébouriffées”, Pavillon Gabriel
  • Hiver 1983-84 “Glamour”, Cirque d’Hiver
  • Été 1984 “Pin-up”
  • Hiver 1984-85 “En avant toutes”, Cirque d’Hiver

Cette année-là sera l’ouverture de son troisième salon à Victor-Hugo dans le 16e arrondissement. Il continue inlassablement de créer de nouvelles coupes et présente, à partir de 1985, régulièrement deux collections par an:

  • Été 1985 “Court comme des filles”
  • Hiver 1985-86 “Sauvage”, Salle Wagram
  • Été 1986 “Les sirènes”
  • Hiver 1986-87 “Bougy”, Salle Wagram
  • Été 1987 “Flamm”
  • Hiver 1987-88 “Bobines à cran”, Salle Wagram
  • Été 1988 “Classic”
  • Hiver 1988-89 “Diva”, Pavillon Baltard
  • Été 1989 “Chipie”
  • Hiver 1989-90 “Lili”, Pavillon Baltard
  • Été 1990 “Joséphine”
  • Hiver 1990-91 “Gina”, Pavillon Baltard

Après treize ans d’enseignement dans son Académie, il éprouve le besoin de créer un nouveau salon où il met en place une idée qui lui trotte dans la tête depuis fort longtemps.

La compagnie Déforges

Ce nouveau salon, qui se trouve dans la ville de Rouen, est plus chaud que n’importe quel autre.

L’architecte a fait passer le message de respect et de confort pour le styliste et la consommatrice.

Qu’il s’agisse des hommes ou des lieux, une idée maîtresse domine: “plus de chaleur, plus de convivialité”. La province, elle aussi, a enfin la qualité qu’elle mérite.

Enrichit par ce nouveau concept, il continue ses collections:

  • Été 1991 “Jane”
  • Hiver 1991-92 “Betty”, Salle Wagram
  • Été 1992 “Esther”
  • Hiver 1992-93 “Zoé”, Salle Wagram
  • Été 1993 “Liza”
  • Hiver 1993-94 “Roxanne”, Pavillon Gabriel
  • Été 1994 “Joy”

En 1993, il ouvre son deuxième salon Compagnie Déforges en province. Cette fois il s’agit de la ville d’Orléans, suivit un an plus tard par Luxembourg et Caen.

Jean-Louis Déforges est un amoureux de son travail, mais pour alimenter cette énergie, il se ressource dans une vie de sport et de nature.

C’est un passionné de golf, pêche, conduite sportive et les animaux occupent une grande place dans sa vie.

Jean-Louis Déforges est entré en coiffure, comme en religion, avec une foi, une soif de réformes, pour faire bouger la profession et secouer les habitudes des femmes.  

Sa volonté, sa force de travail l’obligent à se dépasser, à s’étonner. Concepteur moderne, il observe sans relâche, les gens, la vie, car pour lui, faire la mode, c’est “avoir la bonne idée au bon moment”.

Découvrez la méthode Déforges

Avec une coupe Déforges, plus besoin de brushing.